Generation War

Le_Moine
1er septembre
2014
Info sur le film
Titre originalUnsere Mütter, unsere Väter
SaisonMini-série
Durée3 × 90 min
GenreGuerre
CréateurStefan Kolditz
1ère diffusion2013
Partager

Dès qu'il est question de Seconde Guerre mondiale et de séries TV on pense tout de suite à Band of Brothers. Que ce soit au cinéma, en séries tv ou en littérature c'est souvent les héros des armées américaines et/ou anglaises qui sont mis en avant. La Bataille de Normandie est sûrement le fait de la World War II qui est le plus exploité. Quand on pense séries TV allemandes, le lien est souvent faire avec DerrickRex, ou Alerte Cobra... sans oublier Le Destin de Lisa. Des séries souvent critiquées, raillées malgré le fait qu'elles peuvent être de qualité (Derrick offre un superbe portrait de l'Allemagne des années 70-80, ainsi qu'un grand nombre de réflexions psychologiques et socio-culturelles). Quand on combine les deux, cela nous donne la série allemande Generation War (Unsere Mütter, unsere Väter, soit Nos mères, nos pères, en VO).

Generation War nous présente le destin de 5 amis d'une vingtaine d'années vivant dans l'Allemagne Nazie et dont le destin va être bouleversé par la Seconde Guerre mondiale. Nous suivrons ainsi l'histoire de Wilhelm, Friedhelm, Greta, Charlotte et Viktor. 5 jeunes qui seront les héros de cette mini série de trois épisodes de 90 minutes qui nous emmènera de Juin 1941 à Avril 1945.

Tout commence donc en Juin 1941, alors que l'opération Barbarossa vient de débuter. 5 amis passent une soirée ensemble. Wilhelm, alors Lieutenant, est le fils aîné d'une famille dont le rôle militaire est indiscutable. Il s'apprête à partir sur le front de l'Est accompagné de son jeune frère Friedhelm, un jeune homme cultivé et plutôt contre le fanatisme et cet engouement qui caractérise beaucoup de soldats allemands à l'époque. Charlotte vient d'être diplômée de l'école d'infirmière. Elle aussi va partir au front tout en espérant revoir au plus vite Wilhem, dont elle est secrètement amoureuse. Greta, veut devenir une grande chanteuse, la nouvelle coqueluche du public allemand. Elle s'apprête à passer de nouvelles auditions tout en restant aux côtés de Viktor, son compagnon. Ce dernier est juif et sent clairement que cet aspect de sa vie va devenir son principal danger ; tout l'inverse de son père, un couturier allemand, qui croit encore que les juifs allemands resteront des citoyens comme les autres.

5 portraits différents, mais qui reflètent bien l'Allemagne de l'époque. 5 personnages qui vont évoluer au fur et à mesure que la guerre évolue. Une fresque socio-historique touchante, poignante et superbement interprétée ! En effet, que ce soit Volker Bruch (Wilhelm), Tom Schilling (Friedhelm), Katharina Schüttler (Greta), Miriam Stein (Charlotte) ou encore Ludwig Trepte (Viktor), l'interprétation est juste et très touchante. Les 4 heures 30 de la série passe très vite, et on est quelque peu déçu que ce soit « déjà terminé ». Cette série réalisée par Philipp Kadelbach est excellente car elle montre un aspect peu mis en lumière de la Seconde Guerre Mondiale : la vie des allemands durant cette période de l'Histoire. À la manière du livre WN 62 : Mémoires à Omaha Beach Normandie, 6 juin 1944 de Heinrich Severloh, on découvre ainsi la Seconde Guerre mondiale vue à travers les yeux des forces de l'axe, ainsi que de simples citoyens allemands. Un point de vue forcément très intéressant dès lors que l'on s'intéresse à l'Histoire et à son aspect humain. Generation War offre un résultat probant et passionnant. Une fresque historique qu'il est bon de découvrir. Une ouverture d'esprit qui sera bénéfique à tous (même les animateurs TV qui pensent que chaque soldat allemand était nazi !) et qui permet d'en apprendre un peu plus sur ce pan de l'Histoire que l'on croit si bien connaître. Il convient de prévenir qu'il ne s'agit pas d'un Band of Brothers allemand, les combats et l'action sont loin d'être la priorité de cette série. Il s'agit d'une fresque humaine, et de l'histoire ; assez réaliste ; dans l'Histoire de 5 personnages allemands. Une véritable réussite télévisuelle !

Tout n'est pas parfait, certes, le fanatisme d'une partie de la population allemande de l'époque n'est pas très développé. De plus, la fin manque de réalisme et fait trop « film hollywoodien ». De même, on aurait apprécié que les personnages soient un peu plus développés, mais c'est le format qui veut ça. Enfin, il convient de noter que la série a fait polémique en Pologne, car elle dépeint certains membres de l'Armia Krajowa (Résistance Polonaise) comme plutôt antisémites. Mais il convient de rappeler que ce n'est qu'une fiction et qu'elle ne fait juste que dépeindre une certaine réalité au travers de personnages fictifs (mais inspirés d'êtres humains ayant existé) et forcément un minimum caricatural.

En somme, Generation War est une mini-série que tout passionné d'Histoire, encore plus si vous êtes passionnés par la période de la Seconde Guerre mondiale, doit voir au moins une fois dans sa vie. Juste, bien interprétée, passionnante et intéressante, Generation War participe au devoir de mémoire et le fait avec brio ! Plus documentaire que divertissement, cette série est donc une réussite !

  • Le_Moine Fan de Rallye et des brunes, Ancien membre d'HistoriaGames
  • « La fin de l’espoir est le commencement de la mort. » De Gaulle
    « If in Doubt, flatout. » Colin McRae