Pompéi

Fantômas
Thématique
14 mars
2014
Info sur le film
Titre originalPompeii
Durée105 minutes
GenrePéplum
RéalisateurPaul W. S. Anderson
Sortie19 février 2014
Partager

Mais que m'est-il arrivé ? Pourquoi y suis-je allé ??? Ah oui je m'en souviens, j'adore les films nuls. Là je tiens à le préciser, on en tient un bon, un trèèèès bon. Imaginez par vous-même : Jon Snow, avec Baby Doll (Sucker Punch pour ceux qui ne connaissent pas) qui doivent faire face à Jack Bauer, le tout sur fond de la catastrophe qui mit un terme à Pompéi. Un très bon programme.

SPARTACUS AU PAYS DES VOLCANOLOGUES

Je ne vais pas m'attarder trop le temps sur ce film. Un énième Paul W. S. Anderson. Après des chefs-d'œuvre comme la série des « Resident Evil » (bon j'avoue, j'ai bien aimé perso, mais en restant très second degré) ou encore le superbe et très fidèle « Les 3 mousquetaires 3D » (ben ouais, entre les bateaux volants et les ninjas, je suis sûr que Alexandre Dumas aurait adoré), notre cher Anderson nous a sorti un nouveau film ! Et pas n'importe quel genre : un PEPLUM !

Pour faire court, Pompéi c'est l'histoire d'une romance entre un esclave/gladiateur (Kit Harrington) et une jeune femme de la noblesse pompéienne (Emily Browning), sur fond d'une catastrophe historique. Titanic en plein Empire romain en gros. Plus cliché tu meurs. Les acteurs ne redressent même pas la barre. Entre Jon Snow paumé loin du mur, Baby Doll qui a troqué son katana et son flingue pour un cheval et Jack Bauer, ben, qui reste Jack Bauer (Comme me l'a dit un pote, un décompte de 24 heures dans le film avec Jack Bauer qui cherche à empêcher la catastrophe et tuer des terroristes aurait été plus cool) on a du mal à ressentir de la compassion pour eux (j'ai rigolé à la fin du film, tellement pathétique et prévisible). La destruction de Pompéi a déjà connu des adaptations, plus ou moins intéressantes, qui mettaient en scène cette catastrophe. Ici le film fait mieux, puisqu'il en est aussi une (de catastrophe).

Je vais pas tout lister, il ne faut pas oublier que Pompéi n'est qu'un film, mais un divertissement. Je ne vais donc relater que ce qui m'a sauté aux yeux : le prénom de l'héroïne qui aurait dû être le nom du père féminisé mais qui ne l'est pas (enfin d'après mes souvenirs), la présence directe de Pompéi au bord de l'eau, le rôle des femmes qui me semble calqué sur une époque plutôt moderne, les costumes... Parfois même la manière dont la catastrophe est retranscrite, on ne ressent rien, la ville disparaît, les gens meurent, mais c'est tellement détaché et fait à la va vite qu'on en tient pas compte. En tout cas, ce film ne m'a pas marqué du tout.

TITANIC + 2012 = POMPÉI

Niveau historique, je m'attendais à quelque chose de spécial après avoir lu le tweet de Milla Jovovich, la femme de Paul Anderson que vous pouvez trouver ICI.

À part s'appuyer sur les récits de Pline le Jeune, le film n'a pas grand-chose d'historique. Je ne suis pas expert en la matière (enfin en cette période de l'empire romain), mais je suis quasiment sûr que certains détails clochent, comme le lieu de l'action. Pompéi est proche de la mer, mais pas directement. Le coup du raz-de-marée a, me semble-t-il, eut lieu, mais plus près de la ville d'Herculanum ou de celle de Stabies, Pompéi étant en retrait dans les terres. Quoi qu'il en soit, il est difficile de démêler le vrai du faux dans cet événement, les sources étant peu nombreuses. Enfin, en ce qui concerne l'irruption, un ami m'avait expliqué qu'au cinéma, les réalisateurs ne faisaient pas la différence entre les éruptions explosives et effusives. Étant aussi dans ce cas, je me garde de tout commentaire (si quelqu'un a vu le film, son avis sur ce point-là serait intéressant !). Toutefois, les inexactitudes du film ne sont pas ses seuls problèmes, le scénario étant son plus gros défaut.

Ben ouais, l'impression qu'on a en sortant de la séance de cinéma, outre le « WTF qu'est-ce que je viens de voir ? » c'est : il s'est fait plaisir le Paul W.S. Anderson. Le scénario est simple, une noble qui s'éprend d'un esclave. Du vu et revu. Mieux ! Pendant tout le film, je n'ai eu de cesse de voir des scènes ou des répliques sorties d'autres films : entre le « Why so serious ? » du Joker, la scène de la sortie à cheval de Braveheart ou encore la scène de la reconstitution historique en arène de Gladiator on est servi. Manquaient juste les zombies et Milla Jovovich.

VERDICT

Enfin voilà, je ne sais pas trop quoi dire. J'ai trouvé le film exactement comme je me le figurais : mauvais. Je me suis bien marré avec mes amis devant ce film, même si ce n'était pas le but recherché. Si vous êtes comme moi et que les films mauvais vous amusent, foncez. Si vous cherchez un péplum no prise de tête tournez-vous vers le nouveau 300. Sinon, un ancien film sur Pompéi ou même un documentaire sera toujours plus approprié.

  • Lyrik Le Vétéran, Testeur, Historien
  • "I'm ashamed of you, dodging that way. They couldn't hit an elephant at this distance" Major général John Sedgwick avant d'être mortellement frappé par une balle sudiste...